Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Eglise Nice centre
  • Eglise Nice centre
  • : Blog du Doyen de Nice centre et de toutes les paroisses, sanctuaires, chapelles, mouvements et services de l'Église Catholique de ce secteur qui s'étend, de la Vieille Ville jusqu'à Magnan en montant jusqu'à la Gare, les hauteurs de st Pierre de Féric, les contreforts de Cimiez et le secteur d'Acropolis.
  • Contact

Recherche

9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 18:32

Discours de remerciements du Père Gil Florini

à l’occasion de la remise de la

Médaille de Bronze de la jeunesse et des Sports à Nice

 

Remise-medaille-1.jpg


Il convient semble-t-il que le récipiendaire émette à ce moment-là de la cérémonie quelques sentences de haute volée, suivies d’innombrables remerciements, le tout enrobé d’humilité ou, pour le moins, d’un semblant de modestie.

 

J’ai bien peur qu’il n’en soit rien.

Je veux dire par là que nous sommes entre amis et que vous me connaissez mieux que je ne me connais moi-même.

 

Pour la petite histoire sachez que c’est l’assistante que j’avais à l’aumônerie des scouts qui a, la première, voulu me faire avoir cette médaille.

A l’époque, je n’ai pas donné suite malgré ses amicales pressions.

 

Puis le temps est passé. Et, il y a quelques mois, sans doute l’une de ces nuits propices à faire le point sur sa vie, je me suis dit qu’il y avait quelque chose d’extraordinaire à avoir passé la quasi totalité de ses vacances et une grande partie de son temps à encadrer des camps et des colonies. Et de plus, à les encadrer avec une option chrétienne affirmée.

 

“Celui qui a les clefs de l’Education a les clefs de l’avenir”.

C’est, je crois, Don Bosco, qui a dit cela.

 

Et oui, dans cette nuit de méditation je me suis demandé pourquoi, l’Eglise “inventrice” (sic) des patronages et autres mouvements d’éducation populaire et quasi importatrice en France du Scoutisme (la 1ère Nice 1ere  France date de 1911 à St Joseph, avec l’Abbé d’Andreis), pourquoi elle ne portait plus ces couleurs avec autant d’ardeurs.

 

Certes il y a toujours du scoutisme et des Centres de Vacances mais qui se souvient que l’AS St Etienne était un patronage paroissial ?

 

Alors la médaille, me direz-vous ?

Et bien c’était pour moi l’occasion de vous revoir, d’avoir ce plaisir-là.

Et en même temps, d’avoir la possibilité d’affirmer le rôle incontournable et indispensable dans notre société de mouvements d’éducation populaire vivants et développés.

 

Pour avancer dans la réflexion, il me faut dire que les pouvoirs publics soutiennent, en France et ici même, les oeuvres de jeunesse. Mais voilà ! C’est là que le bât blesse. Ils soutiennent surtout le sport, ses équipes et ses équipements.

 

Et sans entrer dans la polémique (quoique !!), il semble que le sport à tout va, les clubs de la gagne, le ballon ou la raquette pour gagner des millions… Et bien que tout cela ne soit pas réellement si formateur de conscience, ni porteur de développement.

 

Je crois donc qu’il convient de réfléchir à de véritables mouvements de jeunesse et d’éducation qui prennent l’enfant et la jeunesse dans sa globalité.

 

Si l’on veut un citoyen actif dans la société il faut lui présenter plus qu’un ballon chaque jour !

 

Voilà aussi ce que me permet cette remise de médaille aujourd’hui.

 

 

Bien sûr, vous n’échapperez pas aux remerciements.

 

Un sincère merci à ceux qui ont préparé cette manifestation et particulièrement J. François Fouqué avec qui quelques décennies nous lient.

 

Merci à M. Philippe Barbet, Inspecteur de la Jeunesse et des Sports d’avoir eu la gentillesse de présider cette remise de médaille.

Nous nous croisons souvent et depuis longtemps dans divers lieux d’Eglise.

 

Merci à vous tous qui êtes ici ce soir.

Nous avons souhaité que ce soit en petit comité.

Merci à vous, à chacun avec qui, depuis bientôt 40 ans, nous avons essayé de partager un peu de vie, un peu d’idéal avec des plus jeunes, tant chez les scouts que les guides, dans les Colos à la Madone d’Utelle, à Caussols et à Jausiers.

 

Et puis merci à ceux qui ne sont plus là et avec qui je souhaite aussi partager cette médaille, le Chanoine Galléan, le Père Laurenti, Christine Carmine.

 

Merci aux élus qui sont venus m’entourer de leur amitié malgré un emploi du temps trés chargé, Monsieur Auguste Vérola, Maire adjoint, Conseiller Général, représentant Monsieur Estrosi, Monsieur Lauriano Azinheirina, adjoint à la Jeunesse et Conseiller Général, Monsieur Philippe Pradal, adjoint au Maire pour les finances. Monsieur Bernard Cortes. Et tant d’autres que je n’oublie pas….

 

Remise médaille 2

Partager cet article

Repost 0

commentaires